Le produit a été ajouté à votre panier
Bienvenue!   

Des tests indépendants révèlent qu’Avast offre la meilleure protection HTTPS du marché.

Chaque jour Avast détecte plus de 50 000 nouvelles URL HTTPS infectées. Des scientifiques de l’université Concordia à Montréal ont testé 14 antivirus qui offrent une protection HTTPS et ils ont découvert que ces programmes créent souvent plus de problèmes qu’ils en résolvent. A une exception près : AVAST.

Comment fonctionne les scans HTTPS ?

Le scan des sites HTTPS est l’un des composants de l’agent web, présent sur Avast Pro, Avast Internet Security et Avast Premium. Cet agent web est automatiquement activé à l’installation de votre antivirus Avast. Cette fonctionnalité décrypte et scanne le trafic crypté pour détecter des malware qui se cachent dans les connexions HTTPS. Les connexions cryptées qui utilisent HTTPS ne garantissent pas la protection contre les malware et les sites web infectés. Avast détecte en moyenne, 50 000 URL HTTPS infectés par jour. Cela est dû au fait que n’importe qui peut créer une page HTTPS en obtenant un certificat gratuitement et ensuite distribuer des malware à chaque visiteur de cette page HTTPS.

Que veut dire HTTPS et comment cela fonctionne ?

HTTPS est une version sécurisée de HTTP. Cela signifie que les pages HTTPS ajoutent un cryptage empêchant une tierce personne de voir ce que vous consultez sur Internet. HTTPS a été conçu pour sécuriser les communications sensibles sur Internet comme les transactions bancaires. Pour en savoir plus, je vous recommande de lire l’article Wikipedia ici

Comment Avast peux scanner les pages Internet cryptées ?

Avast est intégré à votre système d’exploitation de façon à voir quand votre navigateur se connecte sur des pages HTTPS. L’agent web d’Avast se connecte alors sur le serveur qui héberge ces pages HTTPS et lorsque ce serveur envoie le certificat, l’agent web vérifie sa validité.

Pourquoi scanner les pages web HTTPS ?

Les pages cryptés assurent que la connexion ne peut pas être modifiée par une personne tierce mais cela ne garantit pas que le contenu initial de ces pages soit sûr. Nous protégeons près de 2 millions d’utilisateurs chaque mois en bloquant les pages HTTPS infectées.